QUI SUIS JE ? | Membres

Retrouver sa souveraineté c’est cesser de séparer en soi, l’ego et le divin, en mettant l’un au service de l’autre et manifester en « ce » monde l’Amour que nous sommes.

Carmen accompagne les Professionnels du mieux-être, Thérapeutes, Coachs à aligner tous les domaines de leur vie à leur Véritable Nature.

Par son enseignement et par ses talents d’artiste Médium, elle éclaire chacun, de l’utilisation qu’il fait, de la puissance cocréatrice dont il est dépositaire.

Elle retranscrit par le dessin le point d’ancrage du mandat de l’âme des personnes. (réalisation de mandalas vibratoires)

Ses enseignements sont basés sur une méthode originale, « Le mandala vivant », (Le mandat de l’âme en vie) et ses 12 clés ou lois universelles.

Autodidacte dans de nombreux domaines, elle suit depuis toujours son intuition, poussée par une question depuis le plus jeune âge :

LA VIE EST-ELLE SEULEMENT CE QUE JE VOIS D’ELLE OU Y A –T-IL UN SENS CACHE DERRIERE LES APPARENCES ?

Au-delà du voile de la matière, au-delà du sens qui est ordinairement donné aux évènements, elle pressent que la Vie n’est pas simplement ce qui en est perçu mais contient une sagesse infinie qui attend d’être reconnue.

La guérison de l’épilepsie de l’un de ces enfants, sans passer par l’allopathie, contre l’avis du corps médical,

La prise en main de sa vie professionnelle, en repartant de zéro, matériellement, financièrement, humainement avec la Création de son activité de Coach Spirituel et Artiste Médium en font une exploratrice et un éclaireur aguerrit quant à révéler ce qui est caché derrière le voile des apparences.

 

 

Curieux ? Etonné ? Interpellé ? Contactez-moi.

La bio complète de Carmen (enfin... presque ;-))

Ce qui caractérise le parcours de Carmen est sans nul doute l’intuition, la guidance profonde malgré les méandres d’une enfance violente et précaire.

Le dessin va être un élément naturel, un point d’ancrage dans un monde qu’elle ne comprend pas et qu’elle craint.

En contact depuis le plus jeune âge avec les dimensions subtiles, elle va pour un temps fermer les portes de ses perceptions.

Entrée à l’âge de 10 ans en maison d’enfants (D.A.S.S) elle va intégrer une école Steiner à l’âge de 16 ans.

Ainsi, grâce à une philosophie bien loin du formatage de l’enseignement classique, elle va tour à tour utiliser sa créativité avec, le dessin, la sculpture sur bois, le chant, le théâtre, la philosophie, l’étude de sagesses anciennes. Elle va s’ouvrir à autre chose que l’adversité, la compétition et la survie.

C’est une bouffée d’oxygène, une opportunité qui va lui donner un tout autre regard sur ce monde et la réconcilier avec les humains.

1986- Elle a tout juste 18 ans elle quitte l’école avec 100 francs en poche, sans savoir lire un plan, ni savoir prendre le métro, suit des cours du soir de Théâtre tout en travaillant dans un fastfood en plein cœur de Paris.

1987 à 1997- C’est la rencontre avec la Tradition Cosmique, qu’elle étudie pendant 10 ans à Paris.

Elle se marie en 1989 laissant sciemment de côté le rêve de monter sur les planches.

En 1992 elle fait le choix de se consacrer à ses enfants tout en continuant l’étude de ces textes et enseignements et la peinture à l’huile sur toile qu’elle explore seule en fabriquant elle-même les médiums et vernis. Tout à ce quotidien chemine les questionnements.

Les rêves et expériences d’états de conscience modifiés s’intensifient pendant les grossesses. Il manque quelque chose à cette vie. Les fantômes du passé envahissent subtilement le cours des événements, les blessures n’ont pas été pansées, elle n’a encore jamais été consulté qui que ce soit à ce sujet.

1998-Première crise d’épilepsie de Jérémie…Une initiation intense qui va lui demander de tout offrir. La peur de perdre son enfant, le courage d’affronter l’inconnu. Celui aussi de se positionner face au corps médical, face à l’incompréhension de ses proches et respecter ce que lui dicte son intuition.

« Quand les enfants sont malades soignons les parents »

Voici la phrase qui la pousse à cesser d’emmener Jérémie à toutes « les eaux du monde » et à enfin voir l’origine de ce qui se manifeste à travers son enfant.

Son propre exil intérieur, la fuite.

2000- 2006 Création et gestion d’un petit magasin bio en province. Cette période va ouvrir sur une somme importante d’informations, de contacts, de réalisations.

Elle étudie et met en pratique en autodidacte, des soins naturels tels que la phytothérapie, les huiles essentielles, l’homéopathie, les massages, l’alimentation saine, bio, les remèdes tels que l’argile verte, le charbon, la macrobiotique. Tout cela dans le but d’améliorer la santé de Jérémie, de la famille et aussi d’être cohérente avec la terre et ce que l’on fait avec elle.

Elle découvre l’importance du terrain et non du microbe, découvre aussi que la maladie est une conséquence et qu’agir sur la conséquence c’est comme remplir un seau sans fond, se lamenter de le voir se vider sans jamais s’arrêter pour observer qu’il n’a pas de fond et y remédier.

Mise en place de conférences, d’ateliers cuisine en marge du magasin.

2005-Organisation du salon bio « o’solei’bio » dans le village, dont le thème est « le lien qui nous unit tous » avec des producteurs locaux, des conférences, notamment la mise en marche d’un four solaire. Grand succès, mais quelque chose s’étiole quelque chose manque…

2006-Jérémie est en train de guérir, une décision a été prise intérieurement, « ne plus attendre l’autre » et de cachée dans ce mariage, elle va se responsabiliser, assumer ses rêves, se rencontrer, traverser la peur de vivre.

2007-Divorce, fermeture du magasin, et un séjour de 3 mois au Québec pour comprendre Ce qu’elle est, ce qui vient de se passer pendant 20 ans. Elle y retournera en 2009 pour 4 mois. C’est la rencontre des voyelles vibratoire et de R.c Lussier et Gaal.

Une période très inconfortable car tous les repères ont sauté. Et dans le même temps se fait jour aussi très nettement la guidance qui était jusqu’alors instinctive devient la boussole, le contact du cap à suivre.

2009-2014-Création de son activité d’éveilleuse. Elle enseigne la pratique des voyelles vibratoires à Tours, donne des conférences et anime ses premiers séminaires.

Au-delà du voile de la matière, au-delà du sens qui est ordinairement donné aux évènements, elle partage et accompagne sur le fait que la Vie n’est pas simplement ce qui en est perçu mais contient une sagesse infinie qui attend d’être reconnue.

Que 2 natures cohabitent dans l’être humain et qu’elles n’ont pas les mêmes besoins.

2014-Les mandalas vibratoires voient le jour. Ils sont complémentaires des accompagnements. Une autre expression de CE que nous sommes mis en en forme et en couleur par le contact des mondes subtiles

Le terme exact est « mandat d’âme ». Le mandat d‘incarnation que les âmes ont passé entre elles au-delà des apparences et conventions humaines.

2016-Elle intègre l’équipe d’une académie en ligne au poste de coach de la raison d’être. C’est ainsi que les conférences en lignes, les vidéos, webinaires vont se multiplier.

Aujourd’hui Carmen collabore avec d’autres éveilleurs notamment pour certains séminaires et retraites spirituelles.

Retrouver sa souveraineté c’est cesser de séparer en soi, l’ego et le divin, en mettant l’un au service de l’autre et manifester en « ce » monde l’Amour que nous sommes.